QUI SOMMES-NOUS

Commençons par le commencement, la Junior Association « Parkour City Life » (PCL) a vu le jour le 16 novembre 2010 sous l’impulsion de six collégiens voulant structurer la pratique de leur art : le Parkour.

 

Le choix du statut de “Junior Association” a été effectué afin d’obtenir les mêmes avantages qu’une association de loi 1901 (assurance, compte bancaire, etc.), sans la présence de membres majeurs.

 

Ce choix a aussi été fait dans l’optique d’être mieux reconnu par les instances officielles (mairies, services de police,etc.).

 

Nous étions rattachés au « Réseau National des Juniors Associations » (RNJA à Paris), qui gère plus de 12 000 jeunes dans 1 100 Juniors Associations partout en France dans des domaines différents, sport, culture, musique, audiovisuel… Dans le but de donner le droit associatif aux mineurs.

 

En 10 ans de vie, la Junior Association a vu passer plus de 100 jeunes adhérents dont 22 ont été membres du bureau.

 

Jusqu’en 2020, nous étions la plus grosse Junior Association de Parkour de France et la plus grosse association de Parkour d’Auvergne.

 

Au bout de 10 ans de vie, la Junior Association est arrivée au bout de ce qu’elle pouvait nous apporter ! Les jeunes mineurs sont devenus majeurs d’année en année et les nouveaux projets que nous avions en tête demandaient des ressources différentes.

 

Nous avons donc décidé de passer le pas en réunissant tous les anciens et actuels membres de la Junior Association “Parkour City Life” qui souhaitaient prendre part à cette évolution en loi de 1901.

 

Cette démarche a abouti le 30 mai 2020 à la création d’ARVERNE PARKOUR.

 

Nous avons fait le choix de changer de nom pour :

  • marquer un renouveau, une nouvelle histoire

  • avoir un nom qui nous démarque et permette de nous localiser facilement

 

ARVERNE PARKOUR est l’alliance d’un mot ancien et d’un mot contemporain :

- “Arverne” (ancienne région Auvergnate de la Gaule, qui nous correspond géographiquement et qui fait appel au côté guerrier du peuple Arverne)

- “Parkour” (mot créé dans les années 80 pour décrire cette nouvelle activité sportive) 

 

La nouveauté de cette association Loi de 1901 est son affiliation à la Fédération Française de Parkour (FPK) qui nous permet de rejoindre un réseau d’association, d’être soutenus en cas de problème et de souscrire à une assurance spécialement constituée pour notre pratique du Parkour.


 

Notre principale mission est la découverte du Parkour sous toutes ses formes.

Nous nous efforçons de diffuser une image optimale de la pratique et de ses règles de sécurité lors de nos entraînements hebdomadaires. Des ateliers de perfectionnements sont mis en place tout au long de l’année pour aider l’adhérent à s’améliorer dans divers points de l’activité.

Durant ces entraînements, les membres plus expérimentés, sont présents pour aider les novices et surtout pour échanger des conseils avec eux, dans une atmosphère familiale et de confiance.

 

Les entraînements se déroulent avec rigueur et persévérance ; le respect des anciens ainsi que le respect de son corps sont de mise. Afin de continuer et de progresser, l’association organise des entraînements en extérieur et en intérieur.

 

Nous organisons aussi des démonstrations, des initiations et répondons au maximum présent lors de sollicitations extérieures pour des événements.

 

Nos objectifs sont simples, diffuser une bonne image de la pratique, valoriser la jeunesse Issoirienne et faire bouger le bassin Issoirien.

 

Notre rayon d’action n’a cependant pas de limite, nous nous mobilisons dans tout le Puy-de-Dôme, et l’Auvergne.


 

LE PARKOUR

 

Le Parkour a été développé par David Belle (visible dans les films Banlieue 13, Babylone AD,…) à la fin des années 80, en France.

C’est une activité physique que l’on définit comme « l’art du déplacement » en milieu urbain et naturel.

Le pratiquant appelé « Traceur » va ainsi adapter ses mouvements en fonction des obstacles freinant son déplacement (barrières, murs), par le biais de franchissements et de multiples sortes de sauts.

 

Le maître mot du Parkour est : l’adaptation, le Traceur s’adapte à tout type d’environnements qu’il rencontre et ce, au-delà des techniques préétablies. En effet, le Parkour ne se résume pas à un ensemble de mouvements enchaînés les uns avec les autres mais à un tout qui nous permet d’évoluer correctement. Le Traceur doit allier force et maîtrise physique, on utilise son corps comme seul véhicule et ses réflexes comme seules protections.

 

Le Parkour se base sur l’entraide avec les autres pratiquants pour pouvoir avancer ensemble.

Mais le Parkour est bien plus qu’un art, c’est une philosophie. Il éduque l’esprit, car le pratiquant se verra contraint d’effectuer des mouvements dépassant sa peur ou encore sa première idée de ses capacités.

 

Il développe l’envie de progresser et la confiance en soi, il permet de mieux connaître notre corps.

 

Malgré les difficultés, le traceur est toujours maître de lui car le Parkour unit le corps et l’esprit, la force et la pensée.

 

Le traceur évolue dans le respect des autres et du lieu où il pratique. Il n’a aucun intérêt à dégrader le mobilier qu’il rencontre puisque c’est son matériel d’entraînement. Si le mobilier est cassé, il ne peut plus s’entraîner… 

 

Vous l’aurez compris, un des maîtres mots qui nous anime est : LE RESPECT !

L'équipe Arverne Parkour

©2020 par Arverne Parkour - Association Loi 1901